You are currently viewing Histoire et bienfaits de l’ashwagandha

Histoire et bienfaits de l’ashwagandha

Les plantes adaptogènes, aujourd’hui très à la mode, sont connues et utilisées depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise ou en ayurvéda. Grâce à différents processus, elles sont capables d’aider notre corps à s’adapter aux stress physiques et psychologiques. Dans cet article, je vais vous présenter l’ashwagandha.

Les plantes adaptogènes

Pendant la Seconde Guerre mondiale l’URSS s’intéresse aux composés chimiques de certaines plantes afin de maximiser le potentiel humain et augmenter la résistance de ses soldats. Le Dr Lazarev commence alors à rechercher ceux qui pourraient aider à diminuer les effets négatifs du stress aigu. Au cours de ses études sur les plantes, il remarqua que certaines d’entre elles augmentaient les capacités naturelles du corps à réagir et à résister face aux situations de stress, du fait des conditions extrêmes dans lesquelles elles poussent (altitude, climat hostile…). Une dizaine d’années après il propose le concept d’« adaptogènes ». Par définition, une plante adaptogène doit :

  • être non toxique
  • produire une réponse non spécifique au stress
  • normaliser la physiologie, c’est-à-dire aider le corps à se réguler

Autrement dit, une plante adaptogène aide l’organisme à s’adapter au stress. Les adaptogènes vont  donc aider l’ensemble du corps à se réguler. Leurs actions peuvent être au niveau du système digestif, endocrinien, nerveux, immunitaire et cardiovasculaire.

ashwagandha

Les bienfaits de l'ashwagandha

L’ashwagandha est une plante adaptogène mais elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle de l’ayurveda en Inde depuis des millénaires. En sanskrit, son nom signifie « force du cheval ».

Cette plante herbacée, qui peut atteindre jusqu’à 150 cm, se cultive facilement et pousse dans toute l’Afrique, dans le sud de l’Europe, en Asie mineure et en Asie du Sud. On commence même à la cultiver en France !

Les adaptogènes sont en général stimulants – l’ashwagandha se démarque des autres, étant probablement le seul adaptogène qui soit calmant. Il est donc indiqué dans les cas d’insomnie causés par le stress

D’après une étude publiée en août 2017 dans le Journal of alternative and complementary medicine, l’ashwagandha permettrait d’avoir un effet normalisateur sur les signes d’hypothyroïdie subclinique afin d’éviter qu’elle évolue en hypothyroïdie avérée et aussi defavoriser la stabilisation de cette pathologie

Elle aide à s’adapter un stress psychologique (travail, famille) ou physiologique (froid, chaud).

L’Ashwagandha améliore la mémoire, l’attention et les fonctions cognitives. Cette plante améliore les performances d’apprentissage et la concentration, elle maintient la vigilance et améliore la clarté mentale.

Comment la consommer ?

Sous forme de poudre : de 1 cuillère à café à 1 cuillère à soupe par jour

  • dans un peu d’eau,
  • une boisson chaude (bien fouetter le tout),
  • une compote
  • dans une porridge …

Il existe également des formulations sous forme de gélules ou teinture mère mais il faut faire attention à la quantité de poudre ou la concentration de withanoloides. Pour la choisir, n’hésitez pas à demander à votre pharmacien ou naturopathe, je vous conseille également le site de  Nutrastream.

Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et en cas d’hyperthyroïdie, peut interagir avec les médicaments sédatifs et antidépresseurs.

Laisser un commentaire